Intégration européenne

 

NOUVELLE PAC (2014-2020) : QUELLE CARTE JOUE LA POLOGNE ?

Pour citer cet article : SLIM A., « Nouvelle PAC (2014-2020) : quelle carte joue la Pologne ? », Regard sur l’Est, avril 2011.

Résumé : cet article porte sur le fonctionnement de la PAC et de son avenir. A travers la fronde polonaise de 2011, il est ressorti clairement que les règles de calcul des droits de paiement unique (DPU) basées notamment sur les « références historiques » constituaient une source de distorsions réelles entre les Etats bénéficiaires.

http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1188

L’EALRGISSEMENT EUROPEEN DU 1er MAI 2004 : L’INERTIE COMMERCIALE DERRIERE LE SYMBOLE

Pour citer cet article : SLIM A., « L’élargissement européen du 1er mai 2004 : l’inertie commerciale derrière le symbole », Accomex,  n° 61, janvier-février 2005, pp. 8-16.

Résumé : cet article porte sur l’élargissement de l’UE de 2004. Derrière le symbole, qu’est-ce qui a réellement changé ? L’UE élargie se fait elle une idée plus précise de ses frontières extérieures et de son identité ? Les divisions intérieures ont-elles disparues au 1er mai 2004 ? L’UE s’est-elle dotée d’un modèle institutionnel cohérent ? D’un système de prise de décision communautaire efficace ? D’un budget à la hauteur de ses ambitions ? La place de l’UE dans le monde a-t-elle changé ? Le niveau de vie des nouveaux membres s’est-il amélioré depuis l’adhésion ? La transition « postsocialiste » de ces derniers s’est-elle achevée au 1er mai 2004 ? Le commerce entre anciens (AM) et nouveaux membres (NM) de l’UE a-t-il connu des mutations significatives depuis l’élargissement ? Les interrogations ne manquent pas et dépassent de très loin les objectifs du présent article qui défend l’hypothèse que l’élargissement du 1er mai 2004, au-delà du symbole qu’il représente, ne change rien sur le terrain et ce pour deux raisons au moins : soit parce que l’essentiel des mutations s’était déjà produit auparavant, soit parce que des régimes transitoires persistent et freinent le rapprochement entre AM et NM. L’analyse portera exclusivement sur les aspects commerciaux de l’élargissement. Nous montrerons ainsi que l’élargissement n’a eu aucun impact significatif sur le commerce entre AM et NM.

fichier pdf SLIM-Elargissement UE-Accomex – 2005

REGIONAL GAPS AND REGIONAL POLICIES. THE EXAMPLE OF CZECH REPUBLIC AND SLOVAKIA

Pour citer cette communication : HAPIOT A., SLIM A., « Regional gaps and regional policies. The example of the Czech Republic and Slovakia », Institution and Policies for the new Europe, Portoroz-Koper, June 17-19, 2004.

Résumé : Après avoir défini la notion de convergence, présenté les arguments en faveur d’une convergence spontanée et ceux en faveur d’une diversité persistante, la présente étude se propose d’expliquer en quoi l’action de l’Etat s’avère nécessaire en matière de rapprochement régional. La République tchèque et la Slovaquie constituent le terrain d’étude choisi dans la mesure où la question régionale a été au cœur du débat sur la partition et que l’indépendance devait favoriser les phénomènes de rattrapage.

Abstract: After having defined the concept of convergence, presented the arguments in favour of a spontaneous convergence and those in favour of a persistent diversity, the present study proposes to explain the arguments in favour of the regional policy. The Czech Republic and Slovakia constitute the selected ground of study.

Key words: Catching-up, regional policy, European integration, Czech republic, Slovakia

fichier pdf HAPIOT-SLIM-Koper2004-English     fichier pdf HAPIOT-SLIM-Koper2004-French

UE – EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE : ENTRE CONCURRENCE ET COMPLEMENTARITE

Pour citer cet article : SLIM A., « UE – Europe centrale et orientale : entre concurrence et complémentarité », Le courrier des pays de l’Est, la Documentation Française, n°1012, février 2001, pp. 32-44

Résumé : Cet article écrit juste avant les élargissmeents de l’UE de 2004 et 2007, fait le point des évolutions commerciales entre les 15 anaciens membres de l’UE et les PECO.

Mots clés : commerce, intégration européenne, élargissement

fichier pdf SLIM – UE-PECO – 2001

INTEGRATIONS, DESINTEGRATIONS ET REINTEGRATIONS EN EUROPE DE L’EST : LES THEORIES TRADITIONNELLES REMISES EN QUESTION

Pour citer cet article : SLIM A., « Intégrations, désintégrations et réintégrations en Europe de l’Est : les théories traditionnelles remises en question », Revue d’Etudes Comparatives Est-Ouest, CNRS, n°4, déc. 1997, pp. 5-83

 (classement AERES2009 : C ; classement CNRS 3.01/ 2011 : 4)

 Résumé : La désintégration économique régionale du CAEM survenue en 1991 est contradictoire avec les phénomènes de mondialisation, de globalisation et d’intégration accrue. Notre texte se propose d’apporter des éléments de réflexion théorique permettant à la fois d’appréhender correctement la nature de ce nouveau processus économique régional mais aussi de mettre en lumière les liens existants entre intégration et désintégration. Pour ce faire, une première partie montre que les approches traditionnelles du libre-échange se révèlent inadaptées à caractériser la nature exacte de l’intégration au sein du CAEM, ce qui nous amène à élargir la perspective analytique en introduisant trois nouveaux critères opératoires issus d’approches alternatives. La deuxième partie recense les principales avancées théoriques en matière de désintégration économique régionale et insiste sur la nécessité d’une lecture éclectique de ce phénomène. La dernière partie tente d’appréhender la viabilité des nouvelles zones d’intégration post-CAEM sous l’éclairage des développements théoriques précédents.

Mots clés : intégration, désintégration, modèles de gravité, création et détournement de commerce

fichier pdf SLIM-Intégrations-désintégration-RECEO-1997

Mistergoodpub |
Wxhkakaka |
Locationappartementtanger |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Daixu
| Showtopbags
| K I N G ♚ Pronostics